Photo en noir et blanc d’un homme et d’une femme
Il existe une catégorie de personnes qui possèdent un talent certain pour manipuler les émotions d’autrui. Et pour cela, ces individus utilisent souvent les mêmes stratégies psychologiques pour contrôler les gens qui les entourent. Ainsi, certaines de leurs techniques peuvent être puissantes mais également très subtiles, tant et si bien qu’il n’est pas toujours possible d’en prendre conscience.
Deux hommes qui discutent dans un café
Comment reconnaître ces techniques de manipulation ? Comment résister lorsque les mots se font violents ou insidieux ? Je vous propose d'explorer les mécanismes de la manipulation par le langage avec les moyens de s'en prémunir. Apprendre à déceler les pièges d'une telle communication est indispensable pour se forger un esprit critique nécessaire face aux tentatives d'influence.
Pour certaines personnes, mentir de façon pathologique peut être une compulsion qui échappe à leur contrôle. Ces menteurs compulsifs n’arrivent pas à dire la vérité. Ils vont créer plusieurs mensonges les uns à la suite des autres afin de maintenir leurs différentes fictions. Leur rapport à la véracité s’avère donc profondément dérangé. Ils vivent dans un monde que nous pourrions qualifier de « chimérique », dans lequel ils vont sans cesse inventer une nouvelle illusion avec un réel déni de la réalité.
Tuer quelqu’un, est l’acte le plus grave que l'on puisse commettre. La plupart d'entre nous pensent que nous ne sommes pas capables de tuer, mais la vérité est que, selon certaines circonstances, chacun de nous est capable de le faire. Dans cet article, nous examinerons les raisons pour lesquelles nous sommes tous susceptibles de commettre un homicide, volontaire ou non.
Certaines personnes peuvent manquer d'empathie et ne pas être en mesure de se connecter émotionnellement aux autres. Dans cet article, je vais vous expliquer les causes du manque d'empathie…
Il a été suggéré que certains criminels qui ont été victimes de violence, de négligence ou d'abus dans leur passé, pourraient basculer plus assurément que les autres dans la criminalité. Mais est-ce vraiment le cas ? Nous allons examiner les différentes recherches criminologiques menées sur ce sujet afin de mieux comprendre si tout criminel a forcément été victime dans son passé.